12
Octobre
2020
|
08:48
Europe/Amsterdam

CATE BLANCHETT ET FRANZISKA GSELL, DIRECTRICE MARKETING IWC, DISCUTENT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

 

Schaffhausen, le 12 octobre 2020 – À la suite de la publication du deuxième rapport sur le développement durable d’IWC Schaffhausen, l’actrice et productrice Cate Blanchett a rejoint par visioconférence Franziska Gsell, Directrice Marketing IWC, pour discuter de durabilité. Partageant toutes deux un même intérêt pour le sujet, elles ont évoqué l’approche d’IWC – une gestion proactive de son impact environnemental et sociétal – qui lui a valu sa position de leader du développement durable dans le secteur de l’horlogerie de luxe.

Actrice et productrice renommée, Cate Blanchett est ambassadrice de la marque IWC depuis 2006. La star deux fois primée aux Oscars® s’est entretenue par visioconférence avec Franziska Gsell, Directrice Marketing IWC et également présidente du comité de développement durable d’IWC.

« Lorsque j’ai rencontré Franziska pour la première fois en 2015, nous avons rapidement découvert notre intérêt commun pour les sujets liés au développement durable », déclare Cate Blanchett. « Aujourd’hui plus que jamais, il est primordial que les marques évaluent leur empreinte environnementale et prennent des mesures concrètes en faveur de la durabilité. La notion de transparence est devenue incontournable car les clients désirent connaître le processus de fabrication d’un produit de luxe. »

 

Franziska Gsell, CMO IWC Schaffhausen
« Cate et moi parlons souvent du développement durable, c’est un sujet qui nous tient particulièrement à coeur. C’était un vrai honneur de discuter avec elle en visioconférence. J’apprécie qu’elle mette ainsi en avant les efforts que nous déployons afin de devenir une manufacture horlogère de luxe durable et responsable. »
Franziska Gsell, CMO IWC Schaffhausen

Au cours de leur conversation, Cate Blanchett et Franziska Gsell ont évoqué la longévité des pièces horlogères mécaniques d’IWC, conçues pour être portées par plusieurs générations. Elles ont aussi souligné l’importance de la protection de l’environnement qui implique l’acquisition d’énergies renouvelables et la réduction des déchets. À ce titre, IWC emploie de nouveaux emballages qui, au lieu d’être jetés, peuvent être utilisés comme pochettes de voyage des années durant. La discussion a également porté sur l’approvisionnement responsable en matières premières et la certification d’IWC selon le Code des pratiques 2019 du Responsible Jewellery Council (RJC).

 

IWC A RÉCEMMENT PUBLIÉ SON RAPPORT SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2020

En juillet dernier, IWC a publié la deuxième édition de son rapport sur le développement durable, en adéquation avec les normes édictées par la Global Reporting Initiative (GRI). La manufacture confirme ainsi sa position de leader du développement durable dans le secteur de l’horlogerie de luxe. En 2018 déjà, IWC était la première marque horlogère de luxe suisse à publier un rapport en se référant à ces normes internationales. Dans cette nouvelle édition, la manufacture dresse le bilan des actions entreprises par rapport aux objectifs définis en 2018 et se fixe de nouveaux objectifs à horizon 2022. La publication de ce rapport biennal atteste des progrès accomplis par IWC pour intégrer le développement durable dans ses processus décisionnels au quotidien et pour gérer de façon responsable son impact sociétal et environnemental. La vidéo de la conversation entre Cate Blanchett et Franziska Gsell est disponible dès à présent sur les réseaux sociaux d’IWC ainsi que sur le site iwc.com.

 

IWC SCHAFFHAUSEN

En 1868, l’horloger et entrepreneur américain Florentine Ariosto Jones quitte Boston pour s’établir en Suisse, à Schaffhausen, où il fonde l’International Watch Company ; il est alors porté par un rêve visionnaire : allier les méthodes de production modernes américaines au savoir-faire des horlogers helvétiques pour concevoir les meilleures montres de poche de son époque. En concrétisant son rêve, il pose non seulement les fondations de l’approche caractéristique d’IWC en matière d’ingénierie mais devient également un précurseur dans la production centralisée et automatisée de montres mécaniques en Suisse.

Au fil de son histoire de plus d’un siècle et demi, IWC Schaffhausen s’est forgé une réputation dans la création de complications fonctionnelles, notamment des chronographes et des calendriers considérés comme ingénieux, robustes et simples d’utilisation. Manufacture pionnière de l’utilisation du titane et de la céramique, IWC se spécialise aujourd’hui dans la conception de boîtiers de haute ingénierie recourant à des matériaux de pointe tels que l’aluminure de titane et le Ceratanium®. Mettant en exergue le principe du fonctionnalisme – « la forme suit la fonction », les créations intemporelles de l’horloger suisse se veulent l’incarnation des rêves et des ambitions de leur propriétaire pour les suivre durant toute leur vie.

IWC veille à assurer un approvisionnement écoresponsable de ses matières premières et prend des initiatives pour réduire son empreinte environnementale : ses garde-temps sont durables par nature et conçus pour être portés par plusieurs générations. La manufacture, qui offre d’excellentes conditions de travail à tous ses collaborateurs, est fière de former elle-même ses futurs horlogers et ingénieurs. IWC entretient en outre divers partenariats avec des organisations d’envergure internationale pour soutenir des programmes d’aide aux enfants et adolescents en difficulté.